samedi 10 décembre 2016

Interprétation du rêve de vélo

Il vous est peut-être arrivé de rêver d'un vélo. Comment interpréter ce songe ? Hélène Renard, dans son Dictionnaire des rêves, donne sa version : "Quand le rêve veut vous parler de votre façon de conduire votre vie, il vous montre une bicyclette car, sur ce véhicule individuel, vous êtes seul responsable (alors qu'en voiture quelqu'un peut conduire à votre place). Appel à l'autonomie. Cessez donc d'incriminer autrui. Et puisque qu'elle ne tient la route qu'en mouvement, traduisez : tout immobilisme est néfaste à mon équilibre. (...)

Rêver d'un vélo :
l'érotisme n'est pas loin.
Enfin, on ne peut y échapper : la bicyclette, on la monte, on la chevauche, on l'enfourche... Quand on n'est pas entraîner, elle fait mal... entre les jambes ; bref, l'érotisme n'est pas loin. Ajoutons que, pour avancer, il faut pédaler et non pas "perdre les pédales" : bon conseil du rêve."

mercredi 7 décembre 2016

Air pollué : ni vélo, ni footing

La période de forte pollution actuelle, en particulier à Paris, m'incite à rester à l'abri. Pas "dans les roues", mais à l'intérieur (maison, bureau...). Est-ce psychologique ? l'air francilien me paraît peu respirable depuis deux jours. Je n'ai ni envie de monter sur le vélo, ni de courir à pied.

Le nuage gris qu'affichent les applications Itinér'air et Plume Air Report réfrènent mes ardeurs de coureur.

La solution serait-elle le home-trainer, à l'intérieur... avec ventilateur ? Bof.

Lire aussi : Cyclistes, le printemps est là... la pollution aussi

samedi 3 décembre 2016

Livre sur le cyclisme : La Véridique Histoire des géants de la route J. Durry

L'histoire du cyclisme professionnel
sur route, par Jean Durry.
On le trouve assez facilement, sur Internet, pour une quinzaine d'euros : le livre d'histoire du cyclisme de Jean Durry, coureur amateur de 1955 à 1970 et écrivain passionné de vélo. La Véridique Histoire  des géants de la route, publié pour la première fois en 1973, est un ouvrage indispensable à tout amoureux du vélo vintage.

Ce livre raconte l'épopée du cyclisme sur route, de la draisienne des années 1810 aux coureurs des années 1970 (ou 1980, selon l'année d'édition du livre). Les illustrations et photos - la majorité en noir et blanc - sont abondantes et précisément commentées. J'ai été frappé les photographies de coureurs grimaçant, sous la pluie ou la neige. Les documents des années 1900 à 1950 sont les plus marquants : quels costauds ces coureurs, avec leur musette, leur boyau de rechange, sur les inhumaines routes de graviers.

En préface, Antoine Blondin écrit : "En vérité, si l'essentiel de la bicyclette c'est la chaîne, dans tous les sens du terme, Jean Durry en est un indispensable maillon."

La Véridique Histoire des géants de la route, Jean Durry, éd. Edita, 1981, 290 pages.

samedi 26 novembre 2016

Offrez les trombones à vos cyclistes miniatures !

Vous cherchez un cadeau de Noël pour vos petits coureurs Salza, Cofalu, Minialuxe... ? Offrez-leur des trombones, ces attaches pour papiers formées d'un fil métallique replié sur lui-même. La société Letterbox.fr en a conçu en forme de vélos. Elles les vend sur son site 5 euros (hors frais de port) et les distribue dans en rayon papeterie (à Monoprix, par ex.).
Photo 2 : des trombones en forme de vélos
pour cyclistes miniatures.

Ces bicyclettes peuvent s'accrocher sur des voitures suiveuses qui ont perdu leurs vélos d'origine (photo 1). Si vous êtes bricoleur, vous pouvez aussi fabriquer de petits socles sur lesquels vous collerez vos trombones-vélos. Vos coureurs Salza privés de vélo depuis des années sauteront de joie (photo 2) !

Vous pouvez aussi utiliser les trombones pour votre courrier et vos documents.
Photo 1 : vélos Salza sur véhicules suiveurs.

mercredi 23 novembre 2016

Sécurité du cycliste : le feu arrière clignotant reste interdit

Le feu de position arrière
du vélo ne doit pas clignoter.
"La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout cycle doit être muni d'un feu de position arrière", spécifie l'article R. 313-5 du Code de la route. Avez-vous remarqué que nombre de cyclistes emploient un feu clignotant ?

Un décret du 13 avril 2016 pourrait faire penser que ce dispositif à clignotement est permis. Ce texte, qui modifie l'article R. 313-25 du Code de la route, autorise l'utilisation d'un feu rouge "à intensité variable" à l'arrière d'un véhicule. Or attention : "le clignotement n'est pas une variation d'intensité mais un allumage et une extinction à une fréquence donnée, précise la FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette). La variation d'intensité permet notamment une intensité lumineuse de plus en plus forte pour marquer une progression (par exemple les feux stop en lien avec l'effort de freinage) ou bien une intensité moindre d'un feu de position situé à côté d'un feu indicateur de direction, afin d'améliorer la perception de ce dernier lorsqu'il est actionné. Lors d'une variation d'intensité, l'intensité minimale réglementaire est toujours respectée." Conclusion : le feu de position arrière ne doit pas clignoter. L'utilisation d'un feu arrière clignotant est puni d'une amende forfaitaire de 11 euros.

La FUB milite néanmoins pour étudier de plus près les dispositifs d'éclairage, remettre à plat les normes et si cela s'avère opportun légaliser les dispositifs clignotants (avant et arrière, voir latéraux).

NB : le service de presse de la Sécurité routière (ministère de l'Intérieur), que j'ai également interrogé sur l'interprétation de l'article R. 313-25 du Code de la route, ne m'a pas répondu.