samedi 17 février 2018

Cyclistes : combien d'années à vivre en bonne santé ?

Cyclistes, vivrons-nous comme Robert Marchand, le cyclard centenaire ? Des chercheurs américains ont créé un calculateur évaluant le nombre d'années et de mois nous restant à vivre en bonne santé. Exercice physique, perception de son propre état de santé, alimentation, quantité de sommeil, niveau d'instruction, etc., tous ces paramètres sont pris en compte.

Le calculateur indique le nombre de mois de vie en bonne santé que l'on peut gagner à changeant ses habitudes. Ses concepteurs préviennent que le développement de l'outil est en cours (work in progress) et que ce dernier n'est pas validé avec les "données réelles" (actual data) ; il donne juste des prévisions.

Robert Marchand, né en 1911, champion du monde
de cyclisme sur route des plus de 105 ans.
Faire de l'exercice physique de manière régulière serait un facteur essentiel pour éviter une mort prématurée. Selon une étude du British Journal of Sports Medicine, parue en 2016, le risque de décès prématuré est réduit :
- toutes causes confondues : de 15 % pour le cyclisme, 27 % pour l'aérobic, 28 % pour la natation et 47 % pour les sports de raquette (aucune relation établie entre la réduction du risque de décès prématuré et la pratique du football ou de la course à pied) ;
- pour les maladies cardiovasculaires : de 36 % pour l'aérobic, 41 % pour la natation et 56 % pour les sports de raquette (aucune relation établie pour le football, la course à pied et le cyclisme).

Moins d'arrêts maladie
Outre la réduction du risque de décès prématuré, l'exercice physique régulier réduirait les dépenses sociales. Ainsi, la fréquence d’arrêts maladie des salariés cyclistes serait 15 % inférieure à celle des salariés non cyclistes, selon le rapport parlementaire Pour une généralisation de l’indemnité kilométrique vélo.

samedi 10 février 2018

87 % des accidents impliquant un cycliste surviennent par météo "normale"

Intéressante initiative que celle de Timothée Besse, qui a créé une page infographique de statistiques reliant les accidents de la route à la météo. L'outil indique que, de 2005 à 2016, en France, 82 % des accidents de la route corporels impliquant un cycliste survinrent en plein jour et 87 % par météo "normale".

La recherche peut être faite sur un département, une région, en fonction de la gravité de l'accident. L'outil est réalisé à partir du fichier des accidents corporels publiés sur data.gouv.fr.


Consulter la Météo des accidents de la route



jeudi 8 février 2018

Le Critérium international de cyclo-cross 1948 eut lieu sous la neige

Le 8 février 1948, le Français Roger Rondeaux (1920-1999) remporte le 19e Critérium international de cyclo-cross, au bois de Vincennes. Disputée sous la neige, il s'agit de l'avant-dernière édition de cette épreuve. Rondeaux parcoure les 22,4 km en 1 h 15 et 57 s.

Le Championnat du monde de cyclo-cross remplace cette épreuve en 1950. Robic (1921-1980) en est le premier vainqueur.


Le Critérium international de cyclo-cross à Vincennes,
en 1948 (photo : L'Equipe).

samedi 3 février 2018

Cyclistes, musclez vos cuisses avec les squats

Verglas, pluie, chaussée glissante... A la mauvaise saison, je roule moins sur la route. En plus du VTT, du cyclo-cross et du footing, j'effectue quelques exercices de musculation. Objectif : acquérir sinon conserver de la puissance dans les cuisses. Comment ? Par des squats.

Les squats à l'ancienne.
Cet exercice consiste à s'accroupir ("to squat down" en anglais) avec une charge sur les épaules. Pour cela, nul besoin d'une salle de sport : je me rends au bois de Vincennes, sur un parcours de santé, où plusieurs rondins de taille et de masse variées m'attendent.

Debout, pieds écartés à la largeur des épaules, rondin sur les épaules, je fléchis les genoux jusqu'à ce que les cuisses soient parallèles au sol. Une fois qu'elle le sont, je reviens à la position de départ en soufflant. Garder le dos droit et regarder devant soi.

Christian Vaast, dans Fondamentaux du cyclisme, tome 1 (p. 353), parle d'une charge de départ indicative de 60 % du poids du cycliste. Avec une barre et des poids, cela est possible ; avec un rondin, cela me semble difficile. Par série, effectuer 15 répétitions.

Lire aussi : En hiver, vive le VTT !

samedi 27 janvier 2018

Un maillot signé par Eddy Merckx vendu 3 160 euros

Maillot d'E. Merckx
adjugé 3 160 euros.
Un maillot Molteni-Campagnolo 1975 signé par Eddy Merckx a trouvé preneur lors de la vente aux enchères organisée le 24 juin 2017 par l'étude Coutau-Bégarie (Paris). Estimée entre 3.000 et 3.500 €, la pièce a été adjugée au prix de 3.160 euros (avec frais). Le catalogue décrit ce maillot comme un "rare modèle avec les bandes sur les épaules. Signature du champion. Marque Vittore Gianni. Taille IV. Maillot offert à un admirateur à l'arrivée d'une course à Verviers."

L'étude ne précise pas qui a offert ce maillot Eddy lui-même ? et s'il fut porté par le champion. Sur un groupe Facebook, des admirateurs de Merckx réagissent : "Eddy n'a pas porté ce maillot, acheté dans un commerce, précise l'un d'eux. Je ne possède aucun document où Eddy porte un maillot Campagnolo sans liserés de champion du monde. De plus, en 1975 et 1976, les bandes étaient souvent plus bleues que noires. C'est scandaleux et honteux : profiter de la gentillesse d'Eddy pour se faire de l'argent avec un autographe sur un maillot qu'il n'a pas porté !"

Lors de cette vente, le record de prix pour un maillot a été atteint pour un modèle en soie d'André Darrigade, champion du monde (saison 1959-1960) : estimée entre 3.000 et 4.000 euros, la pièce a été adjugée au prix de 5.688 euros (avec frais).

L'étude Coutau-Bégarie organisera sa prochaine vente sur le sport le 24 mars 2018.

    Maillot d'E. Merckx, en soie, 1966,
    vendu 1 264 euros.
Maillot d'A. Darrigade
adjugé 5 688 euros.

Maillot de W. Godefroot,
1972, adjugé 228 euros.
Maillot de G. Moneyron,
1974, adjugé 442 euros.
Veste de R. de Vlaeminck,
1975, adjugée 101 euros.