dimanche 25 septembre 2016

La recette du gâteau cycliste vintage

Il y bien longtemps, en Seine-et-Marne, les pelotons du dimanche matin, sur le retour, s'arrêtaient parfois à la pâtisserie. Après des kilomètres d'efforts, les affûtés s'autorisaient une douceur : une tartelette. Les sucres rapides, en petite proportion, donnaient un coup de fouet pour repartir. Tout comme le "gâteau cycliste", dont J. Bobet et A. F. Creff donnent la recette dans leur livre La Course en tête (1966) :

Un plaisir après la sortie cycliste : un flan !
Ingrédients :
- Farine : 20 g.
- Hyperprotidine : 10 g.
- Oeuf entier : 1/2.
- Sucre : 15 g.
- Beurre ou margarine : 10 g
- Sel fin : 0,3 g.
- Zeste de citron : 1/4.
- Eau : 1 c. à soupe.

Recette :
Mélanger intimement farine, hyperprotidine et sel. Battre oeuf et sucre jusqu'à obtention d'un mélange mousseux. Ajouter du mélange oeuf et sucre le corps gras fondu, le zeste de citron, l'eau ; bien mélanger. Verser en pluie le mélange farine + hyperprotidine. Bien mélanger. Graisser un ramequin de pyrex. Remplir aux 2/3. Faire cuire 1/4 heure à four moyen, puis 5 à 10 minutes à four doux. Démouler aussitôt.

Un ou deux gâteaux cyclistes sont à emporter dans la musette lors d'une longue course.

Lire aussi : Quelle alimentation mettre dans son maillot cycliste vintage ?

samedi 17 septembre 2016

Livre sur le cyclisme : Champion ! R. Poulidor et B. Verret

Dans son autobiographie Champion !, Poupou raconte sa vie de cycliste, de ses premières sorties sur le vélo de sa mère, dans la Creuse, à sa dernière course - un cyclo-cross en Belgique. Raymond Poulidor fut-il un champion, à l'instar de Felice Gimondi, Jacques Anquetil ou Eddy Merckx ? Peu importe, ce livre conte les souffrances et le courage d'un homme toujours admiré par les amateurs de cyclisme.

Le populaire Raymond, dans cet ouvrage, porte plusieurs casquettes :
- Poupou l'homme franc (à propos du premier salaire qu'il exigeât) : "Cette légende d'homme radin, je prendrai (...) soin de l'entretenir, plus tard, lorsque je serai riche. Elle m'arrangera."
- Poupou le philosophe (à propos du Tour de France 1975)  : "Perdre une course, c'est rageant, mais qu'est-ce que c'est par rapport aux vraies catastrophes, à la véritable misère ?"
R. Poulidor, philosophe du vélo.
- Poupou le réaliste (à propos du Tour de France 1973) : "A ce jeu-là [N.D.R. : le sprint], où il faut posséder une grosse pointe de vitesse et frotter sans se soucier du danger, je n'ai jamais été un expert."
- Poupou le dur-au-mal (à propos du Critérium national 1964) : "J'en ai vu d'autres dans mon enfance, lorsque le gel transformait des étangs en miroir étincelant où je m'amusais à patiner."

Champion !, Raymond Poulidor avec la collaboration de Bernard Verret, éd. Le Cherche midi, 2015, 368 pages.

vendredi 16 septembre 2016

Vélo-écoles : des casques pour les élèves !

Autour du bois de Vincennes, il m'arrive de croiser des vélo-écoles, groupes d'apprentis cyclistes adultes vêtus d'un gilet rétroréfléchissant, encadrés par quelques moniteurs. Les élèves, en général des femmes âgées de 30 à 40 ans, sont tête nue.

Les écoles pour cyclistes adultes existent
depuis longtemps aux Etats-Unis.
Certes, le port du casque à vélo, hors compétition, est facultatif. Pourtant, ne serait-il pas prudent, de la part des responsables de ces écoles, d'imposer le casque à leurs stagiaires, peu à l'aise sur une bicyclette ? Libres aux intéressés, une fois le stage terminé, de ne plus revêtir cet équipement.

 Dans le réseau FUB (Fédération française des usagers de bicyclettes), qui comprend une soixantaine d'associations vélo-écoles, trois situations existent :
- obligation du port du casque, généralement fourni par la structure ;
- libre choix laissé au participant, avec casque fourni ou non par la vélo-école ;
- libre choix laissé à l’organisateur qui notamment vis-à-vis de l’aisance du participant ou encore du terrain de pratique, décide d’imposer ou non le port du casque à une partie ou à l’ensemble de ses élèves.

Apprendre à tenir en équilibre sur un vélo, à se déplacer en groupe, n'est pas sans danger. Il y a quelques années, j'avais assisté à la chute d'une femme dans un de ces pelotons. Tête nue, la malheureuse s'était blessée sur un rebord de voie goudronnée dans le bois de Vincennes. Tramautisme crânien, arrivée des pompiers, etc. De quoi être dégoûtée du vélo un bon bout de temps.
   
Pour aller plus loinEnquête sur les vélo-écoles, ADEME, sept. 2016

mercredi 14 septembre 2016

Cycliste accidenté : porter les premiers secours

Un cycliste gît sur la chaussé : il a chuté seul ou a été heurté par un véhicule. Pour savoir comment lui porter secours, voici une synthèse d'informations recueillies sur le site Web de la Croix-Rouge française.

vendredi 9 septembre 2016

Yvonne Reynders, l'ancienne cycliste championne du monde a 79 ans

Comme Herman Van Springel, elle était sponsorisée par le Dr. Mann, marque belge de produits pharmaceutiques dans les années 1960. Yvonne Reynders, ancienne championne cycliste belge, a eu 79 ans en août dernier.