samedi 22 juillet 2017

Coureurs nord-africains sur le Tour de France

Nacer Bouhanni, coureur français d'origine algérienne, participant au Tour de France 2017, a eu des prédécesseurs nord-africains.

Zaaf, non buveur, posa pour
une marque d'apéritif.
Le Tunisien Ali Neffati (1895-1974) est le premier Africain participant à la Grande Boucle. En 1913, à dix-huit ans, il achète son vélo l'avant-veille du départ du Tour. Il court coiffé d'un fez, couvre-chef traditionnel de son pays.

Il y eut aussi l'Algérien Ahmed Kebaïli (1925-2013), dit "le lion de l'Atlas" participe à cinq Tours de France, dont celui de 1950. C'est lors de ce Tour qu'Abdel-Kader Zaaf (1917-1986), français d'origine algérienne, est pris d'un malaise. Du fait de la chaleur et des amphétamines, le "Lion de Chebli" s'écroule au bord de la route. Des vignerons l'adossent contre un arbre et, n'ayant pas d'eau sous la main, l'aspergent de vin. Zaaf se réveille, enfourche son vélo et repart dans le sens inverse, parfumé à la vinasse. Sa légende est née.

Tour de France 1950. Zaaf s'est écroulé. L'étape sera gagnée
par un autre Nord-Africain, l'Algérois Molinès. 
(source : Miroir Sprint).

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire